Confinement et télétravail : Management et direction

 

Vos réponses

 

Les points positifs 

  •  

  • - Solidarité dans les équipes 

  • - Tous ont eu recours à des moyens de communication transverses : WhatsApp, SLACK, Call conf…     

  • - Volonté d'accompagner les bénéficiaires 

  • - Le télétravail est une modalité de travail qui devra être organisée et mise en place de manière pérenne.

  •  

  • Verbatim : 

 

“Mise en place d'un groupe SLACK avec une communauté des formateurs et l'équipe d'accompagnement du centre. Communauté très réactive et collaborative.” 

 

“Nous faisons un point d'équipe à distance (Skype) chaque jour à heure fixe” 

 

“Cette crise doit nous permettre de considérer le télétravail comme une opportunité d’innovation.” 

 

Les points négatifs 

  •  

  • - L'outil Métis insuffisamment équipé de ressources pour permettre aux formateurs d'assurer le suivi pédagogique  

  • - Les équipements des formateurs et stagiaires insuffisants pour de la formation à distance  

  • - Les problèmes de connexion au réseau     

  • - La montée en charge de travail pour les MF et les injonctions de la hiérarchie N+1 N+2 

  • - Des journées entières en réunions à distance avec N+1, N+2 ou reporting... laissant peu ou pas de temps à l'accompagnement des équipes    

  • - Les craintes fortes concernant la reprise normale d'activité     

  • - La permanence sur les centres avec les risques de contagion    

  • - L'accompagnement et la formation sont axés uniquement sur les formateurs et insuffisant pour les managers 

 

Verbatim :  

 

Nous avons peu de propositions de solutions concrètes 

 

Pas d'accompagnement, aucune consigne claire sur la gestion de crise, au contraire, pression intense pour "fliquer" les formateurs 

 

C'est surtout des injonctions du type y a qu'à, faut que vous …mais avec un appui, des moyens et des directives assez vagues de la part de la DR, le meilleur appui à ce jour reste le DC 

 

La gestion à distance doit être aussi respectueuse de la vie de famille, nous travaillons tous à distance dans la famille. 

Nous sommes en système D, face à la difficulté d'avoir du réseau la phase de préparation et de mise en place d'une organisation est complexe. En particulier lorsque vous êtes manageur, difficulté à diffuser l'information descendante et tout repose sur des collaborateurs qui acceptent de transmettre leur mail et téléphone personnels. Les aspects "moyens" en cas de crise n'ont pas été suffisamment évalués. Sous capacité en matière de PC portable, en capacité des réseaux, en smartphone pour à tous les salariés. Heureusement grand professionnalisme des équipes. 

 

 

Image Page Suivante